A QUOI BON VIVRE?

Tu te demandes parfois si tu n’es pas tombé dans ce monde par erreur!

Tu as cette nette impression d’être confiné au pays des fous ou peut être… est ce toi le fou?

Les journées passent, tu vois la vie floue, alors à quoi bon vivre?…

Et puis … un masque, la peur et là tu te mets à réfléchir!

Il y a plusieurs solutions: un psy, une cigarette, un ptit shoot de Vodka🍸 pour oublier quelques instants toutes ces pensées et pouvoir rire comme un « gars » de ton âge.

Bien que nous ayons un corps et un coeur, l’Ame juive a besoin d’une nourriture spirituelle. Que l’on soit un homme simple ou un érudit si l’âme n’est pas nourrie elle est affamée. Comme un homme dans le désert assoiffé. En permanence, l’âme recherche cette spiritualité et donc un vrai sens à la vie. Aujourd’hui plus que jamais nous ressentons ce malaise car le monde entier appelle à cette divinité, cette soif de spiritualité.

Marre de ce superflu qui rime nos vies. Assez de tout ce mensonge qui plâne. En fait tout le monde en a marre mais peu d’entre nous arrivent à se dire:  » Oui! On peut tout changer ». Ca reste un rêve, une utopie jusqu’au jour où….

« Alors ce ressenti est réèl? Tout ce vide que je ressens n’est pas imaginaire? « 

Et bien non! tu n’es pas fou! Ce sentiment est bien réèl et j’ai envie de te dire Merci. Merci pour ton esprit de contradiction, pour ces questions et ces réflexions toi qui regarde le monde un peu comme 👑 le petit prince sur sa planète. Alors essaie de ne jamais oublier que tu as d’abord été un enfant.

La première fois que le rabbi de Loubavitch a enseigné le nigoun (mélodie): TSAMA LEHA NAFCHI – Mon Ame A Soif De Toi c’était en 1954.

Les deux premières parties du nigoun expriment la nostalgie et réveillent le coeur pour la volonté de s’attacher à D’… et la troisième partie correspond au retour. Alors quand ça ne va pas, ferme les yeux et laisse toi bercer par cette mélodie d’une profondeur intense. Et lorsque tu ouvres les yeux sache que tu peux agir.

« Là où réside la volonté d’une personne, c’est là que celle – ci se trouve ».

Baal Chem Tov